Risques_psychosociaux_de_quoi_parle_t_on

RPS, de quoi parle-t-on ?

Share This Post

Les RPS (risques psychosociaux) sont provoqués par de nombreux facteurs qu’il serait compliqués d’énumérer ici. Néanmoins, leurs causes se retrouvent à la fois dans les conditions de travail, son organisation ainsi que les relations. Les trois catégories de risques psychosociaux les plus courants sont le stress, la violence interne et la violence externe.

Le stress

  • Le stress permet de déclencher des réactions de survie ou de défense en cas de danger. Cependant, tout stress n’engendre pas forcément des conséquences graves. En effet, le stress que l’on qualifie d’aigu, vous permet également d’aller de l’avant, d’augmenter vos résultats, de décupler votre efficacité, à condition qu’il soit ponctuel et sur une courte durée. Il peut même s’avérer être bénéfique et c’est pour cela qu’il est important de différencier le stress aigu et le stress dit chronique.
  • À l’inverse, le stress chronique peut être nuisible pour l’organisme, la performance. On parle de stress chronique lorsque les symptômes classiques du stress persistent : la personne est constamment nerveuse, irritable, instable d’un point de vue émotionnel, fatiguée, agitée, en proie à des symptômes gênants (maux de tête, maux de ventre, digestion difficile…) ou encore confuse. (elle ne sait pas quoi faire, elle rumine…) »

La violence

Pour ce qui est de la violence, les définitions de la violence au travail émanent de l’OIT ( Organisation internationale du travail, OMS, Organisation internationale de la santé, BIT, Bureau international du travail,…

Elles proviennent de la définition générique de la violence, mais prennent en compte l’ensemble des faits de violence en contexte professionnel. (interne, externe, physique, psychologique, contre les individus et contre les biens)

Définition de la violence au travail selon l’OIT

  • « Incidents où le personnel est maltraité, menacé ou agressé dans le cours de son activité professionnelle, y compris lors des déplacements depuis ou vers son lieu de travail, et incidents qui mettent en danger sa sécurité, son bien-être ou sa santé. »

Définition de la violence au travail selon le BIT 

  • « Toute action, tout incident ou tout comportement qui s’écarte d’une attitude raisonnable par laquelle une personne est attaquée, menacée, lésée ou blessée, dans le cadre ou du fait direct de son travail. »

La violence au travail interne est celle qui se manifeste entre les travailleurs, y compris le personnel d’encadrement. La violence au travail externe est celle qui s’exprime entre les travailleurs (et le personnel d’encadrement) et toute autre personne présente sur le lieu de travail.

On a pour habitude de décomposer en 2 types de violence.

La violence interne

Ce sont des violences infligées par une personne, ou un groupe de personnes, sur un autre individu. 

Elle se produit entre collaborateurs d’une même organisation de travail et se manifeste sous différentes formes. (harcèlement moral ou sexuel, conflits exacerbés entre deux ou plusieurs personnes de la même entreprise) 

La violence externe

Elle est commise par des tiers étrangers à l’organisation de travail, tels que les clients, des usagers, des patients, dans le cadre du travail. Elle se manifeste également sous différentes formes. (Insultes, menaces, pressions, agressions,…)

Pourquoi doit t-on agir ?

Au delà de l’obligation légale de l’employeur (article 4121-1- du code du travail), la prise de conscience se doit d’être partagée et collective.

Si on perçoit assez facilement les conséquences pour les collaborateurs, il n’en demeure pas moins que pour l’entreprise, la non prise en considération, la non-prévention des RPS, peut s’avérer être un poids économique certain.

 Les conséquences peuvent se voir par l’augmentation du turn-over, les difficultés de recrutement, la dégradation du climat social, la démotivation des salariés et donc engendrer des retards sur la production, etc.

Quand on parle de façon générique de risque, cela sous-entend que c’est une probabilité et que nous avons donc tous la possibilité d’anticiper, de prévenir et d’agir.

Depuis 2008, nous accompagnons les entreprises soucieuses du bien-être de leurs collaborateurs.

Prévention/gestion des RPS
Amélioration de la QVCT

Contactez-nous pour Optimisez vos enjeux RH

Performance RH et ses consultants vous accompagnent dans la mise en place de solutions opérationnelles, d'offres de service individualisées et de formations sur-mesure sur les risques psychosociaux (RPS) et la qualité de vie et des conditions au travail (QVCT).

Carre-transparent

les risques psychosociaux

le stress au travail

La conduite du changement

Le manque d'engagement

Le bien-être au travail

l'absentéisme

on en parle ensemble en toute confidentialité

Notre équipe se tient à votre disposition !

Derniers articles

Risques Psychosociaux- Qualité de Vie au Travail

Cabinet conseil QVCT

Cabinet-conseil QVCT Quelle est la mission d’un cabinet-conseil QVCT ? Un cabinet-conseil QVCT va vous accompagner dans la mise en place de la qualité de vie

Risques Psychosociaux- Qualité de Vie au Travail

RPS, pourquoi faire appel à un cabinet conseil ?

RPS, pourquoi faire appel à un cabinet conseil ? Faire le choix du cabinet extérieur Un cabinet-conseil en RPS est devenu obligatoire pour les entreprises dans

Risques Psychosociaux- Qualité de Vie au Travail

Trouver l’équilibre vie privée vie professionnelle

#RH, #Risques psychosociaux, #QVCT, #conduite du changement, #formation Découvrez chaque semaine le podcast #happywork dont j’ai la chance de faire partie ou venez nous rejoindre tous les jeudi à 18h00 sur Linkedin audio. Exceptionnellement, ce

Risques Psychosociaux- Qualité de Vie au Travail

PODCAST : L’expérience collaborateur … un outil stratégique ?

#RH, #Risques psychosociaux, #QVCT, #conduite du changement, #formation Découvrez chaque semaine le podcast #happywork dont j’ai la chance de faire partie ou venez nous rejoindre tous les jeudi à 18h00 sur Linkedin audio. Exceptionnellement, ce